La Rubrique Kitsch #1 !

3 chats jouant du synthétiseur sous la pleine lune
De http://www.myconfinedspace.com/2013/01/26/play-them-off-cat-x3-2/

Je suis honnoré⋅e, vraiment, d’inaugurer cette rubrique. Quand les autorités du kitsch se sont manifestées à moi en rêves pour me l’ordonner, j’ai eu le hoquet et pendant des heures je pleurais des paillettes sous l’effet de l’émotion. David Bowie chevauchant une licorne le long d’un arc-en-ciel est venu les représenter. Il me dit « Va Biaise, répand la bonne nouvelle du culte du kitsch et ainsi guide nos ouaïlles vers la joie de vivre éternelle et interstellaire en tordant leurs nerfs jusqu’à saturation. Fait éclater les barrières jusqu’ici imposées à leur regard, étonfrootloopvodkane leurs oreilles et change leurs vues sur le sens commun. Va Biaise, accomplie ta mission, je ne peux t’aider ! Je dois venir en aide à Freddie Mercury qui est coincé dans une boule à facette où l’on sert une excellente vodka parfum Froot Loop à cause d’un mouvement social des lolcats ! » Alors j’ai accepté sa mission, alors j’ai décidé que  non, je ne décevrais pas la licorne de David Bowie ! Elle a placé sa confiance en moi et décevoir une licorne est un crime que l’on paye de son âme !

affiche du film The Cabin In The WoodsPour commencer parlons bien, parlons cinéma de genre ! Pas UN pas DEUX pas TREIZE mais SEPT FILMS D’HORREUR que je vous propose afin de parfaire votre culture du kitsch qui me semble atrophiée comme l’imagination de Norman (fait des vidéo) ! L’un d’eux m’a bien piégé⋅e, je dois le reconnaître… je m’attendais à un film d’horreur sérieux qui me ferait faire des cauchemars. Au lieu de cela, j’ai ris et les démons du fond de mon salon se sont réveillés et m’ont insulté⋅e ! Il s’agit de The Cabin in the Wood ! Ce film débute comme un cliché de slayer movie avec sa bande d’adolescents

Moi prenant un air réjouit avec l’inscription "Contient Jesse William Torse Nu" un arc-en-ciel et un cœur rose faits à la brosse sur gimp
Oui, même mon papier peint est kitsch, c’est du dévouement cette rubrique !

dont on se demande bien comment ils parviennent à rester amis qui décident de partir en week-end dans une maison reculée et

Le stoner de The Cabin In The Woods en train d’avoir l’air très benêt
Basiquement… Sammy de Scoobi-doo !

coupée de tout. On a une bimbo blonde, une brunette chiante, un noir (et un seul, pour ne pas dépasser le quota) qui se trouve être l’intello de service et un sportif relou ainsi qu’un stoner qui nous jouera le looser et aussi le type qui se doute que quelque chose ne tourne pas rond et prévient les autres mais n’arrive hélas pas à se rendre crédible. Trois rôles en un, comment tu gères ça mec ! Je ne vais pas vous décrire le déroulement du film afin de ne pas vous gâcher le plaisir. L’objet ici est de vous faire connaître des médias répondant à mon fil rouge fluo brillant du kitsch. À noter que je ne considère pas que Jesse William torse nu est kitsch, non, c’est un don des USA à l’humanité, c’est une des raisons principales de continuer à regarder Grey’s Anatomy (ça et la façon marrante dont tout le monde meurt ou se fait mutiler dans cette série), c’est le bon usage de l’objectification des êtres humains, c’est de la joie et des guilis entre ton nombril et tes aducteurs. Le fait est que plus ça va durer, plus ce film va y mettre les formes et le final est tout bonnement un bouquet final de feu d’artifice du 14 juillet ! C’est comme si tous les réalisateurs de films d’horreur qui se sont retrouvés hors budget un jour avaient décidé de se réunir sur ce final pour libérer la frustration engendrée. Vous allez avoir mal au ventre et rigoler et faire « OH BORDEL LA MEUF DE ALIEN LOL ! ». Alors bon visionnage !

Une gymnaste pliée sur elle même façon à rendre sa survie impossible et dont les os dépassent
J’aurais du faire pétanque…

L’amour… L’amour vous voyez, c’est ce que je ressens en regardant la saga en 5 films Destination Finale… (et bientôt un sixième film youhou !) L’amour c’est aller au bout de sa passion et montrer du respect mais aussi de la considération pour autrui. Le premier film de la saga peut sembler décevant. Il y avait alors encore une vague et lointaine volonté de faire des films

Le visage d’une femme criblé de clous et sanguilonant
Les dures, les vraies, se font leur piercings elles-même au pistolet à clous !

d’horreur sérieux. En revanche l’obsession pour les ventilateurs était déjà présente ! Si vous n’avez jamais, enfant, été persuadé que les lames tournantes d’un ventilateur pourraient vous découper en rondelle, vous ne pouvez pas comprendre… Ensuite, cela part quand même bien en cacahuète pour notre plus grand plaisir ! Rapidement le principe du visionnage consiste à former des équipes qui essaieront de deviner comment adviendra le prochain décès et sur qui. Des heures d’amusement en perspective ! La réponse la plus évidente n’est que rarement la bonne, non seulement vous, vos enfants, votre voisine qui a besoin d’entraînement cérébral, pourrez exercer votre perspicacité et vos réflexes, mais en plus vous rirez du malheur d’autrui à peu de frais. En plus ce ne sont même pas de véritables autruis mais des acteurs alors hein bon… pffffuit ! Attention : un de ces films pourrait vous dégoûter des montagnes russes et grands-huits. Et des ventilateurs…

Un mec couvert de sang mais dont la veste en cuir est parfaitement propre accompagné de 3 créatures démoniaques sexy qui semblent vouloir en croquer un morceau au sens propre
Bienvenu au gîte rural des joyeux randonneurs !

Last but not least… un film sélectionné avec soin, sorti encore chaud des tréfonds de ma mémoire, tellement qu’il y a encore quelques bouts de ma matière grise dessus. *époussette* Allors comment en suis-je venu⋅e à regarder cela ?… Ah oui ! J’étais logé⋅e sur Paris par un copain car je voulais voir une conférence sur les cyborg-studies avec Donna Harraway au centre

Une créature démoniaque sous apprence humaine nue avec des couettes et un type allanguit
Quel suspense, mais que va-t-il bien pouvoir se passer ?

Pompidou. Oui je suis ce genre de personne. Le shopping n’est pas dans mon budget. Comme il aime le sexe et que j’aime le sexe et qu’il est fétichiste des pieds et que j’ai des pieds nous étions bien parti pour nous vautrer dans la luxure mais finalement il a décidé, en bon monogame, que tromper sa copine, c’était mal. Du coup

Les créaturs démoniaques rampant vers leur prochaine victime
C’est la fête on joue à Twister ! \o/

nous avons décidé d’être des personnes très originales et de regarder un film. Chers lecteurices… Flesh for the Beast ! Vous aimez les films porno ? Parfait. Vous aimez les films d’horreur qui font ricaner ? Parfait. Vous aimez les jump scare ? Vous êtes peu nombreux mais vous serez comblés également, parfait ! Ce film est tout bonnement décomplexé du cortex. Les gens qui ont écrit ça n’en nt visiblement rien à cirer de leur réputation. Vous allez assisté à un massacre mais vous ne pourrez pas détourner vos yeux de l’écran tellement c’est affeux. Donc embarquez pour 2 heures de femelles très chaudes qui sautent sur un homme qui réfléchit avec sa bite et manque de se la faire croquer à défaut d’autre chose.


Et voilà c’était tout pour aujourd’hui ! J’espère que ça vous a plu car heureux ou pas, je vais vous tartiner de kitsch jusqu’au trognon ! Je ne parlerai pas de cinéma à chaque fois. Je prévois aussi de la musique, de la littérature et autres surprises. Vous allez devenir mes petits serviteurs et ensemble nous installeront des boules à facette à la place des tubes néons, des distributeurs de chewing gum à la place des banques et nous glisseront des paillettes dans la nourriture puis tout le monde mourra d’une intoxication alimentaire ainsi nous pourront tous aller nous éclater au paradis kitsch pour y finir nos cacas brillants !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: